Pour tout sportif averti, la préparation à l’effort et la récupération sont aussi importantes que l’activité physique. D’ailleurs, le programme d’entraînement doit prévoir des périodes de repos. Aussi, les techniques de récupération se déclinent sous différentes formes, qu’elle soit pratiquée par le sportif seul ou accompagné.

Par ailleurs, les sportifs se focalisent souvent sur les préparatifs ainsi que sur la récupération musculaire. Ainsi, ils se tournent souvent vers les bienfaits de la Nature et Soins naturels.

D’une autre part, ils mettent toutes les chances de leur côté pour :

  • Optimiser l’échauffement
  • Améliorer les performances
  • Réduire le risque de blessure
  • Favoriser la phase de récupération après l’effort

Enfin, les sportifs se concentrent sur plusieurs facteurs pour progresser dans leur pratique physique. Ainsi, la séance de sport doit être qualitative. Aussi, elle doit être combinée avec une hygiène de vie équilibrée et un temps de récupération optimisé.

Effectivement, le métabolisme nécessite une période de repos pour lui permettre la régénération.

La récupération : pilier de la préparation du sportif

Après chaque séance d’effort physique, le sportif doit tenir compte du temps de récupération. Ainsi, il permet à son corps d’enchaîner les entraînements constituant un cycle de préparation.

En plus, il doit penser à récupérer entre les différents cycles pour favoriser sa progression.

Par ailleurs, le suivi d’un programme personnalisé établi par un entraîneur permet de bien gérer les périodes de récupération et la progression.

Enfin, il existe différentes méthodes pour récupérer.

Récupération du sportif après l’effort

Récupération active ou récupération passive ?

La récupération active

Après un effort intense, vous aurez besoin de vous reposer pendant 10 à 15 minutes.

Comme pour les cyclistes professionnels, les nageurs de haut niveau effectuent quelques plongeants après la course. Cet exercice de récupération active permet de

  • Drainer et éliminer les déchets dans le sang
  • Favoriser la circulation sanguine
  • Éviter les douleurs musculaires et articulaires post effort, comme les courbatures

La récupération passive

Contrairement à la récupération active, la récupération passive est la plus répandue. En effet, elle consiste à utiliser plusieurs techniques pour soulager les fibres musculaires dans les heures qui suivent l’effort.

  • Étirements pour éviter les raideurs
  • Massages pour la détente musculaire et le drainage
  • Electrostimulation
  • Sommeil
  • Nutrition
  • Hydratation

Pour bien récupérer entre deux séances

Généralement, votre entraineur est le plus apte à vous orienter vers la technique de récupération la plus efficace.

D’ailleurs, il sera à même d’évaluer le temps de repos nécessaire en fonction de votre niveau et de vos facultés de récupération.

Aussi, ce processus de récupération dépend de la nature de l’exercice physique pratiqué, de votre niveau de fatigue musculaire

Massage sportif pour la préparation et la récupération à la fin de l’effort

Recommandé avant et après l’activité sportive, le massage sportif permet de :

  • Éviter les courbatures, les crampes et les claquages musculaires
  • Corriger les douleurs musculaires
  • Corriger les suites de traumatismes musculaires
  • Favoriser la détente et la relaxation
  • Améliorer la circulation du sang
  • Mobiliser les tissus musculaires
  • Assouplir les muscles et aider à la rééducation des articulations

Pratiqué avant l’effort, le massage sportif améliore les performances et la forme physique de l’athlète. Néanmoins, il aide à évacuer et drainer les toxines du système sanguin alimentant les muscles, en le pratiquant après effort.